avalon

Rédaction Juridique & Académique

 

 

 

Rédaction Juridique

La rédaction est un élément fondamental de la pratique du droit.
Tout ce qui se passe dans une salle d’audience, par exemple, commence par un acte écrit. Tout accord, chaque non-divulgation et tout contrat entre partenaires commerciaux repose sur l’écrit. Dans le monde d’aujourd’hui, les cabinets juridiques travaillent de plus en plus avec des clients internationaux, ainsi qu’avec d’autres cabinets internationaux.
Être préparé à ce type de cas vous permet non seulement de conclure des affaires plus importantes et de meilleure qualité, mais aussi de renforcer votre réputation d’être une entreprise expérimentée et diversifiée dans l’industrie.
Les compétences écrites en matière de plaidoyer sont tout simplement cruciales, et une communication juridique efficace est également essentielle dans un contexte plus large, pour le bien-être de la société, du système judiciaire et de la profession juridique.

La rédaction juridique désigne la production de toute forme de matériel utilisé dans l’industrie juridique et implique l’analyse de modèles de faits et la présentation d’arguments dans des documents tels que des mémorandums et des mémoires juridiques. Dans de nombreux contextes juridiques, des formes spécialisées de communication écrite sont requises. Tout document juridique doit être concis, clair et conforme aux normes objectives qui ont évolué dans la profession juridique.

Il existe généralement deux grandes catégories de rédaction juridique :
1) l’analyse juridique, étant double: a) l’analyse prédictive et b) l’analyse persuasive, et 2) la rédaction de traites juridiques.

1) a) Analyse juridique prédictive
Le type d’analyse juridique prédictive le plus courant est le mémorandum juridique qui peut comprendre la lettre au client ou l’avis juridique. Le mémorandum juridique prédit l’issue d’une question juridique en analysant les autorités régissant la question et les faits pertinents qui ont donné lieu à la question juridique. Il explique et applique les autorités dans la prévision d’un résultat, et il se termine par des conseils et des recommandations. Elle est organisée et écrite de manière formelle.
1) b) Analyse juridique persuasive
Le document de persuasion, une motion ou un mémoire, tente de persuader une autorité décisionnelle de trancher favorablement le litige pour le client de l’auteur. Les motions et les mémoires sont généralement soumis au tribunal, mais aussi à des arbitres, des médiateurs et autres. Une lettre de persuasion supplémentaire peut tenter de convaincre la partie adverse du litige.
La rédaction persuasive est la plus stylisée sur le plan rhétorique. Elle est présentée comme un argument, où l’auteur plaide en faveur d’une position juridique et ne doit présenter aucune analyse neutre.
2) La rédaction de traites juridiques
La rédaction de traites juridiques crée un texte juridique contraignant. Elle comprend le droit promulgué comme les lois, les règles et les règlements, ainsi que les instruments juridiques tels que les contrats et les documents juridiques personnels comme les testaments et les fiducies. La rédaction de traites juridiques est généralement formulée sans voix stylisée.

Dans la rédaction juridique, il existe quatre caractéristiques distinctives:
Autorité:
La rédaction juridique repose fortement sur l’autorité. Dans la plupart des écrits juridiques, le rédacteur doit étayer ses affirmations et ses déclarations par des citations d’autorité. Cela se fait selon un système de citation unique et compliqué, différent de celui utilisé dans tout autre genre d’écriture.
Précédent:
La rédaction juridique valorise le précédent, par opposition à l’autorité. Le précédent signifie la façon dont les choses ont été faites auparavant. Par exemple, lorsqu’un contrat doit être préparé, il arrive souvent qu’un contrat précédent similaire soit utilisé comme modèle pour la nouvelle occasion.
Vocabulaire:
La rédaction juridique utilise largement une terminologie technique qui peut être classée notamment par des mots et expressions spécialisés propres au droit (par exemple, novation), par des mots ordinaires ayant des significations différentes en droit (par exemple, partie [principal d’un procès], exécuter [signer pour effectuer]), par un vocabulaire archaïque utilisant de nombreux mots et expressions anciens qui étaient autrefois du langage courant, mais qui existent aujourd’hui principalement ou uniquement en droit (par exemple, ci-joint, aux présentes, par la présente, par quoi [comme adverbes pronominaux]), et par des mots et expressions empruntés d’autres langues, notamment le latin (par exemple, mens rea, prima facie, sub judice).
Formalité:
Ces caractéristiques tendent à rendre la rédaction juridique plutôt formelle. Elle peut prendre la forme de longues phrases, de constructions complexes, d’un vocabulaire archaïque et hyper-formel, et d’un accent mis sur le contenu plutôt que sur les besoins du lecteur. Une partie de cette formalité dans la rédaction juridique est nécessaire et souhaitable, étant donné l’importance de la plupart des documents juridiques et la gravité des circonstances dans lesquelles les documents juridiques sont généralement utilisés, cependant, toute formalité dans la rédaction juridique n’est certainement pas justifiée.
Vous êtes peut-être tombé sur le terme ‘legalese’ for jargon juridique. Il a été utilisé pour la première fois en 1914 pour des écrits juridiques très difficiles à lire et à comprendre pour les profanes, ce qui implique que cette “abstrusité” est délibérée, en essayant d’exclure les personnes sans formation juridique et de justifier des honoraires professionnels élevés. Legalese se caractérise par de longues phrases, de nombreuses clauses modificatives, un vocabulaire complexe, un degré élevé d’abstraction et une insensibilité au besoin du profane de comprendre l’essentiel du document. Legalese apparaît le plus souvent dans la rédaction de traites juridiques, mais il peut également apparaître dans les deux types d’analyse juridique – les trois catégories étant décrites ci-dessus.
Le soi-disant Mouvement en Langage Clair et Simple dans la rédaction juridique est un effort organisé pour éviter un langage et une terminologie complexes dans les documents juridiques afin de rendre la rédaction juridique plus compréhensible et plus accessible. La tendance actuelle dans de nombreuses universités et écoles de droit est d’enseigner la rédaction juridique d’une manière qui reconnaît la complexité technique inhérente au droit et la formalité justifiée que la complexité exige souvent, mais en mettant l’accent sur la clarté, la simplicité et la franchise.
Pour nous qui sommes auteurs, il est crucial de trouver le bon équilibre et de fixer le niveau de formalité de tout document juridique afin d’évaluer et de prendre en compte les besoins et les attentes du public spécifique. Après tout, l’objectif est de créer des textes efficaces et réussis en fin de compte.

Les mots vous manquent au moment où vous en avez le plus besoin? En fait, la rédaction juridique exige bien plus que des connaissances linguistiques. Une compréhension experte du sujet est nécessaire, en plus des lois pertinentes et du processus juridique dans les juridictions concernées.
Pas de raison de s’inquiéter! L’équipe AVALON de rédacteurs juridiques professionnels et expérimentés produit de façon fiable des documents juridiques écrits réfléchis, précis et détaillés dans nos langues pour soutenir votre cause.

Les tâches typiques de rédaction juridique dans notre pratique quotidienne comprennent:

 Contrats
• Mémorandums
 Mémoires
 Conditions générales
 Accords de confidentialité
 Stratégies
 Statuts
 Formation de sociétés
 Accords de licence et de franchisage
 Brevets
 Contenu du site web relatif au droit
 Correspondance juridique
 Avis d’experts
 Affidavits
 Testaments et actes
 Dossiers et articles

Nous avons rationalisé nos processus afin que vous obteniez une rédaction experte de votre contenu juridique de façon rapide et abordable.

 

Rédaction Académique

L’écriture est une compétence qui est nécessaire dans de nombreux contextes tout au long de la vie. Cependant, la redaction académique, ou appelée aussi écriture savante, est très différente de l’écriture personnelle car elle suit son propre ensemble de règles et de pratiques dans le monde universitaire.
Une définition simple de la redaction académique est difficile à trouver car elle fait référence à l’écriture effectuée pour plusieurs raisons. En outre, la redaction académique est utilisée sous de nombreuses formes différentes. Une définition très vaste pourrait inclure tout travail d’écriture donnée dans un cadre universitaire.

De par son style particulier, dans la rédaction académique, les idées sont généralement organisées dans un ordre formel et étayées par des preuves.
Chaque discipline a ses conventions d’écriture, son vocabulaire et ses types de discours spécifiques. Cependant, il existe certaines caractéristiques générales de la redaction académique qui s’appliquent à toutes les disciplines:
La rédaction académique est planifiée et ciblée: Elle répond à la question et démontre une compréhension du sujet.
La rédaction académique est structurée: Elle est cohérente, rédigée dans un ordre logique et rassemble des points et des éléments connexes.
La rédaction académique est mise en évidence: Elle démontre une connaissance du sujet, étaye les opinions et les arguments avec des preuves tirées de la littérature universitaire et est référencé avec précision.
La rédaction académique est formelle: Impersonnelle et dépassionnée par le ton et le style, elle utilise un langage et des temps appropriés, et elle est claire, concise et équilibrée.
La rédaction académique respecte également les conventions traditionnelles de ponctuation, de grammaire et d’orthographe. Elle s’adresse à un public critique et informé, s’appuie sur des connaissances approfondies et vise à renforcer ou à contester des concepts ou des arguments.

Les quatre principaux types de redaction académique sont les suivants: descriptif, analytique, persuasif et critique. Chacun de ces types d’écriture a des fonctions et des objectifs linguistiques spécifiques.
Dans de nombreux textes académiques, il faut utiliser plus d’un type.
Le descriptif est le type de rédaction académique le plus simple. Son but est de fournir des faits ou des informations. Un exemple serait un résumé d’un article ou un rapport sur les résultats d’une expérience.
La plupart des rédactions académiques sont également analytiques. La rédaction analytique comprend la rédaction descriptive, mais elle réorganise également les faits et les informations décrits en catégories, groupes, parties, types ou relations, par exemple, lors de la comparaison de deux théories.
En plus de cela, la plupart des rédactions académiques nécessitent d’aller au moins un peu plus loin que la rédaction analytique, à savoir vers la rédaction persuasive. La rédaction persuasive présente toutes les caractéristiques de la rédaction analytique (c’est-à-dire l’information plus la réorganisation de l’information), avec l’ajout de votre propre point de vue. La plupart des essais, par exemple, sont persuasifs, et il y a un élément persuasif au moins dans la discussion et la conclusion d’un article de recherche.
La rédaction critique est courante pour la recherche, la rédaction de troisième cycle et la rédaction avancée de premier cycle. Elle a toutes les caractéristiques de la rédaction persuasive, avec la caractéristique supplémentaire de prendre en considération au moins un autre point de vue. Par exemple, lorsqu’il s’agit d’expliquer l’interprétation ou l’argument d’un chercheur, le bien-fondé de l’argument est ensuite évalué ou une propre interprétation alternative est donnée. Des exemples incluent la critique d’un article de revue ou une analyse documentaire qui identifie les forces et les faiblesses de la recherche existante.
La rédaction critique exige de nous les meilleures compétences en écriture, car nous devons comprendre à fond le sujet et les enjeux. Il faut développer une structure à la façon d’un essai et une structure de paragraphes qui permettent d’analyser les différentes interprétations et de développer votre argumentation, appuyée par des preuves.

Pour chaque tâche de rédaction académique, nous devons respecter la norme de disposition la plus courante dans le monde universitaire, qui est la méthode ‘IMRAD’, selon laquelle un document académique doit être composé de sections dans l’ordre suivant :
Introduction (motivation et énoncé du problème, objectif, contributions personnelles, documents de référence, vue d’ensemble),
Méthode (hypothèses, question, modèle de système, modèle de simulation, mesures de performance),
Résultat (résultats empiriques, graphiques, tracés),
et Discussion (analyse, conclusions).

Les types de documents académiques usuels sont:

 Documents de recherche et articles de recherche
 Documents de conférence
 Articles de journaux
 Essais
 Livres et rapports de livres
 Analyses documentaires
 Assistance à la rédaction de mémoires et de thèses
 Résumés
 Explications
 Livres blancs

Les différentes disciplines ont aussi différents styles et des structures d’écriture. Par exemple, certaines disciplines, comme les sciences humaines, attendent des paragraphes plus longs, qui comprennent des phrases thématiques pour montrer comment votre argument est structuré. D’autres disciplines, par exemple en sciences, attendent des paragraphes courts, sans phrases thématiques, qui sont plus denses en informations factuelles.
Nous allons établir ces styles et structures spécifiques pour votre discipline et en tenir compte.

Le raisonnement déductif et une approche analytique sont importants dans toute rédaction académique. En tant que véritables académiciens nous-mêmes, nous aimons le défi de travail intellectuel et nous allons, avec des recherches approfondies et la planification et la prévoyance nécessaires, vous fournir un document bien organisé, étayé, faisant autorité et cohérent.

 

Veuillez noter que toutes les descriptions de nos services ici ne sont qu’une esquisse générale.
Si vous êtes plus intéressé, nous serons heureux de vous fournir des informations plus détaillées
et d’élaborer une proposition spécifique adaptée à vos besoins.   

 

   

    “Verba volant, scripta manent” –

Les mots parlés s’envolent, les mots écrits restent

 

 

AVALON Linguistic © 2021. All rights reserved